Berlin mène des opérations de subversion sur le territoire russe via une ONG impliquée dans le Maîdan

 
Actualités
26 novembre
23:01

Berlin mène des opérations de subversion sur le territoire russe via une ONG impliquée dans le Maîdan

L'affaire récente de l'élève russe, Nikolaï Deciatnitchenko, 16 ans, qui, dans un discours au Bundestag, a pris la défense des soldats allemands de la Seconde Guerre mondiale, a secoué le Net russe. La société russe, par tradition, honore religieusement dans sa totalité des enfants aux adultes les soldats russes morts durant la Grande Guerre patriotique et certainement pas les soldats de la Wehrmacht ou de la SS qui massacrèrent le peuple russe et mirent en application les plans du Reich pour commettre un génocide - comme au Donbass - du peuple russe considéré comme « Untermensch ». D'ailleurs, l'armée allemande avait, par exemple, construit un camp, comme parmi d'autres, d'enfants russes en Biélorussie qui étaient utilisés comme des animaux pour donner leur sang aux soldats blessés de la Wehrmacht et de la SS. Nous avons déjà souligné dans un texte la présence de la professeur d'Histoire de Nikolaï Deciatnitchenko qui enseigne à l'école de Nikolaï Deciatnitchenko dont le fils combat dans le Donbass sous l'uniforme ukrainien. Maintenant, nous avons trouvé des liens encore plus profonds et directs avec Berlin qui a financé cette opération de subversion ou d'opération psychologique (Operative Psychologie) qui a été effectué au Bundestag par la manipulation de l'élève Nikolaï Deciatnitchenko.

Elève russe piégé. Nikolaï Deciatnitchenko, 16 ans, semble aimer la culture allemande et la langue pour un intérêt intellectuel comme les jeunes germanistes qui ne connaissent pas encore la réalité du système pervers allemand. Nikolaï Deciatnitchenko avait, à en croire les dires de sa mère, en réalité, écrit un texte d'une durée de 8 minutes dans lequel il parlait de la guerre. Réduit à 2 minutes par le Bundestag et les organisateurs de la SPD – comme Martin Schulz, SPD, ex-président du Parlement européen et ennemi de la Russie ; comme l'actuel président allemand, SPD, Steinmeier aussi ennemi de la Russie - de cette réunion de manipulation, Nikolaï Deciatnitchenko est passé pour un défenseur de l'Allemagne nazie dans son pays. Le SPD voulait taper psychologiquement contre le peuple russe et ébranler au niveau international l'image de la Grande Guerre patriotique. Tout cela appartient à une vaste opération de déstabilisation comme les révolutions de couleur ou par l'emploi de groupes bien financés comme les Pussy Riots ou les Femen (les Femen sont d'ailleurs une création made in Germany). En regardant de nouveau la vidéo avec le passage où Nikolaï Deciatnitchenko lit son texte on comprend que le texte n'est pas de lui car

a) il lit en collant au texte ;

b) à la fin de sa lecture Nikolaï Deciatnitchenko apparaît énervé et semble jeter le papier de son discours sur le pupitre.

La raison est la suivante. La fondation du SPD a écrit son texte de 2 minutes. C'est d'ailleurs cette même fondation, « Die Friedrich Ebert Stiftung » , en réalité un agent étranger en Russie, qui a financé le voyage des élèves russes à Berlin... La « Friedrich Erbert Stiftung » est à côté de la fondation de la CDU pronazie en Ukraine « Die Adenauer Stiftung », une fondation dotée de gros moyens financiers et d'un réseau mondial pour organiser des conférences et de gros colloques en invitant des politiques et les populations. « Die Friedrich Erbert Stiftung » et « Die Adenauer Stiftung » mènent la même stratégie de communication et de destabilisation des nations et soutiennent le régime Porochenko.

Adenauer Stiftung et guerre en Ukraine. Dans des recherches, j'ai dès 2012 trouvé la preuve du rôle de la fondation Adenauer en Ukraine par la fondation et le financement du parti ukrainien UDAR. La fondation de la CDU, fondation du parti politique d'Angela Merkel, a donc créé un parti étranger en 2010 quatre ans avant les morts de l'Euromaïdan et le début de la guerre dans le Donbass. Dès 2012, j'ai établi les preuves du rôle de Berlin dans la guerre en Ukraine contre les populations russophones et contre la Russie. Deux ans, au moins, avant la guerre au Donbass, Berlin était déjà dans l'action antirusse ! Comme « die Adenauer Stiftung », « die Erbert Stiftung » est un agent provocateur étranger doté de moyens financiers gigantesques pour mener des actions subversives afin de renverser des pays.  Le discours du « pauvre » élève Nikolaï Deciatnitchenko écrit et organisé par la fondation de la SPD, Erbert Stiftung, apporte donc encore la preuve des volontés et des rôles de Berlin dans les diverses entreprises de destabilisation et de guerres contre la Russie. Il est à noter que l'Allemagne est tenue comme une plateforme stratégique par les Etats-Unis et l'OTAN pour mener la guerre contre la Russie. Cela avait été dit lors d'une dernière conférence de l'OTAN. Il n'y a, en plus, pas de différences entre les partis politiques en Allemagne d'autant plus que depuis 2006 l'Allemagne ne vit que sous des coalitions et surtout que l'Allemagne n'est en réalité qu'un Etat occupé par l'OTAN avec des représentants politiques pantins des forces d'occupations de l'OTAN. C'est d'ailleurs le parti des Grünen, ce même parti qui fomente la destruction de la famille allemande depuis des décennies (aide aux migrants, promotion du LGBT),  avec le « pacifiste » Joschka Fischer qui avait demandé à l'OTAN de bombarder les populations serbes...

Olivier Renault

 

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus