Billy Six dans l'enfer des geôles vénézuéliennes encourt une peine de 28 ans de prison

 
Actualités
29 décembre
03:11

Billy Six dans l'enfer des geôles vénézuéliennes encourt une peine de 28 ans de prison

Billy Six, journaliste free-lance pour le journal patriotique allemand Die Junge Freiheit, a été arrêté, jeté sans une décision de justice, sur de fausses accusations, dans la redoutable prison de El Helicoide de Caracas le 17 novembre 2018.   Le gouvernement allemand, le ministère des Affaires étrangères de Berlin et l'ambassade allemande de Caracas ne font rien pour intervenir en faveur de Billy Six et pour demander sa libération immédiate depuis cette date. Billy Six est un journaliste qui écrit ce qu'il voit et  ce qui sort de ses recherches, une activité devenue rare aujourd'hui chez les journalistes. Il a notamment dénoncé les mensonges de la presse allemande sur le MH17 en réalisant l'entretien de l'expert hollandais Harry Horlings et en se rendant dans le Donbass et dénoncé une organisation (l’agence Correctiv) de Berlin subventionnée par le gouvernement allemand qui accuse faussement les Russes d'avoir abattu le MH17.  Billy Six est un journaliste qui fait correctement son travail en allant voir de ses yeux sur le terrain : Libye en  guerre, Ukraine en guerre, Donbass en guerre, crise des migrants vers l'Allemagne et le Venezuela sans parler d'autres pays africains. Les autorités du Venezuela, pays qui traverse une crise humanitaire grave, ne veulent pas qu'un tel journaliste libre montre l'horrible réalité de ce pays et Berlin ne veut pas l'aider. 

En reportage au Vénézuéla depuis 1 an. Billy Six a décidé de mener l'enquête sur la situation du Venezuela et les habitants de ce pays qui le quittent en masse car comme l'écrit France 24 en date du 21 décembre 2018 ''Le Venezuela traverse l’une des pires crises économiques de son histoire. Pour les habitants de la capitale, le quotidien est à la survie. Les services publics sont à l’abandon et l'État providence n'est plus qu'un lointain souvenir. Le Venezuela s’enfonce, le crime explose, les prisons s’emplissent. Du commissariat à l’hôpital, de la morgue au cimetière, les reporters de France 24 nous livrent une plongée inédite à Caracas, qui s’en remet aux morts quand la vie ne vaut plus grand-chose''. ''Depuis 2015, quelque trois millions de Vénézuéliens ont fui la faim, la violence, la maladie''. ''Tous les jours, à la morgue, les journalistes comptent les victimes et les croque-morts cherchent des clients. Et les délinquants ne sont pas les seuls à faire couler le sang. La police est régulièrement accusée de tuer des jeunes, sur de simples soupçons''.  Le reportage de France24 montre l'état de cellules seulement dans un commissariat. Billy Six a écrit et réalisé des vidéos sur la situation des habitants en témoignant en tant que journaliste de la réalité du pays.

Billy Six avait explosé les explications du Joint Investigation Team sur le MH17 en apportant les preuves des mensonges. ''Le 2 août 2016 Billy Six et Graham Phillips se sont rendus dans l’agence Correctiv à Berlin pour obtenir des explications sur leurs mensonges puisque que Correctiv ne répondait pas à leurs questions. Sur la vidéo tournée par Billy Six on voit une agence, totalement inconnue et qui produit peu de contenus, qui possède de grands bureaux dans Berlin. Billy Six s’étonne, “ah, ben, ils ont de gros moyens pour une toute petite agence”. Billy Six a, donc, réalisé un entretien de Harry Horlings , expert militaire, cité par Correctiv. « Je suis étonné de lire ce que Correctiv écrit sur mon travail. Je n’ai jamais dit ce que Correctiv écrit dans son article du 1 janvier 2015 », dit Harry Horlings'' comme nous l'écrivions dans un article publié par notre agence en septembre 2016.  Billy Six s'était rendu au Donbass sur la zone de l'avion abattu pour mener des investigations et il avait réalisé l'interview de nombreux témoins.

Accusations fausses des autorités venezueliennes. Trois chefs d'accusation sont retenus contre Billy Six : espionnage, rébellion, violation de la zone de sécurité. Les accusations d'espionnage reposent sur des photos prises en public par Billy Six durant la fête nationale de juillet 2017 et de juillet 2018 alors que tout le monde réalisait aussi des photos du président. Pour la rébellion Billy Six a rencontré des éléments du Farc pour son travail pour un article du Junge Freiheit.  Enfin, le troisième point concerne une violation de la zone de sécurité. ''Billy Six a pris en photo Maduro en mai 2018 à la suite de la parution du résultat des élections quand Madura se présenta en public'' explique le père de Billy Six. Billy Six se trouvait le 16 novembre dans une discothèque quand la police débarqua pour effectuer des contrôles d'identité. N'ayant pas ses papiers sur lui, la police l'accompagna à son hôtel pour voir ses papiers. Douze heures plus tard les services secrets arrivèrent dans son hôtel pour embarquer Billy Six en hélicoptère en direction de la redoutable prison ''El Helicoide'' de Caracas.

Les autorités allemandes refusent d'aider Billy Six. Merkel, le ministre des Affaires étrangères, l'ambassade allemande de Caracas ne font rien pour protéger et libérer Billy Six. Le journaliste n'a toujours pas le droit de demander un avocat et ses parents ne sont pas autorisés à lui rendre visite. Edward Six accuse les autorités allemandes de ne rien faire pour aider et sauver son fils et dénonce Reporters sans frontière de n'avoir pas sur le champ publié un article sur la situation du journaliste. ''Reporters sans frontières Allemagne'' insiste sur le fait que Billy Six écrit pour die Junge Freiheit, un journal qualifié d'extrême droite par la presse socialiste alors que le site Reporters sans frontière français se limite à parler d'un journaliste mis en prison sans évoquer des orientations politiques de ce dernier. 

Les autorités allemandes avec le régime Merkel refusent clairement d'aider ce journaliste à cause de la rédaction pour laquelle il travaille et pour ces recherches politiques qui, dénoncent avec l'apport de preuves les mensonges sur le dossier du MH17, accusent l'import de migrants par Berlin, accusent, par exemple, le parti des Grünen de ne rien faire pour l'écologie. Billy Six est un véritable journaliste engagé qui aime connaître la condition humaine pour en parler dans ses reportages.  Aujourd'hui Billy Six a besoin de notre soutien et une pétition est en ligne pour obtenir sa libération.

Olivier Renault

Dernières publications

Articles les plus lus