Ce quinquennat va faire mal ! L'homme de paille de Berlin et des banques veut briser les patriotes et la liberté de la presse

 
Actualités
2 octobre
00:29

Ce quinquennat va faire mal ! L'homme de paille de Berlin et des banques veut briser les patriotes et la liberté de la presse

Le 26 septembre dernier Macron - directeur général de la firme France -  soutenu par «  die Mutter »  a expliqué à la Sorbonne ces plans pour l'avenir de la France.  Pour Macron les patriotes – le peuple français - sont des obscurantistes. Macron dit, d'ailleurs, ce que Merkel a déjà dit sur les patriotes allemands. Déjà en mai dernier Macron se permettait dans un style arrogant et sidérant de dire que les journalistes de RT ne sont pas des journalistes mais des propagandistes. Merkel et son gouvernement ont aussi dit la même chose sur les média russes qui font pourtant, eux, un travail sérieux et journalistique contrairement aux média officiels et subventionnés par Berlin ou Paris où les « journalistes » apprennent à faire des courbettes. Le discours de Macron à la Sorbonne est aussi une courbette face à Berlin et aux volontés mondialistes de briser les Etats en Europe.

Attaque grave contre l'intégrité de la France.  Berlin souhaite diviser les pays européens entre les pays riches (zone germanique) et les pays pauvres et soumis (les pays du Sud de l'Europe) reléguant donc la France à l'Afrique. Gauland chef du parti AfD a déclaré que l'Allemagne devait exclure la France et la placer parmi les pays du Sud de l'Europe afin de constituer une zone commerciale avec la Suède, le Danemark, les Pays-Bas, la Finlande, la Suède et l'Autriche. Les différences entre la CDU et l'AfD ne se font pas sur ce point, sur le rôle de la domination allemande en Europe.  Macron applique simplement les plans commerciaux et politiques allemands dont l'objectif est de briser la puissance de la France. Nous avons vu ce que la Grèce a enduré déjà. Il fallait briser l'économie grecque et la solidité d'un peuple pour installer les camps de réfugiés avant de commencer l'importation de ces illégaux et de prendre les ressources du pays. Quand Macron dit « il faut relancer le projet européen » cela veut dire « il faut favoriser le pouvoir de Berlin et de l'ONU et de l'OTAN sur l'Europe ». Macron a déjà à plusieurs reprises révéler son admiration pour « Die Mutter » (nom donné à Merkel par le peuple allemand). L'actuel président français ne défend pas les intérêts de la France et de son peuple mais les intérêts de puissances étrangères ce qui est une trahison envers le peuple français. Le discours de la Sorbonne tenu par Macron est révélateur de sa mission de soumission envers des puissances étrangères et des cultures étrangères en décidant de continuer l'importation de millions de migrants en France, des migrants qui ne possèdent pas de visas.

Les nouveaux instruments de la soumission de la France à Berlin cités par Macron sont les créations suivantes : une « force commune d’intervention » européenne pour 2020 ; un budget de défense commun et une « doctrine commune » pour agir ; une académie européenne du renseignement pour « assurer le rapprochement de nos capacités de renseignement » ; un parquet européen contre le terrorisme. Les juristes non français – des lois non françaises-, par exemple, auront ainsi le pouvoir de juger sur le sol français. Macron a d'ailleurs montré sa position en mai dernier en insultant les organes de presse russes devant le président russe.

Attaque grave contre la liberté de la presse. C'était du jamais vu en France pays de Voltaire. Macron a attaqué le bon travail des média russes en France et ses journalistes en déclarant le 29 mai 2017 à Versailles, "en vérité, Russia Today et Sputnik ne se sont pas comportés comme des organes de presse et des journalistes, mais comme des organes d'influence, de propagande et de propagande mensongère, ni plus ni moins. Quand des organes de presse répandent des contre-vérités infamantes, ce ne sont plus des journalistes, ce sont des organes d'influence".  Pourtant le peuple français sait, lui, que les organes de propagande et qui produisent des mensonges -die Lügenpresse- sont les média officiels en France. Ce qui explique, justement, l'engouement des auditeurs français mais aussi francophones pour les média russes et pour les média alternatifs.

Macron attaque les média libres et les patriotes car ils sont les éléments qui dérangent ses commanditaires. Plus que jamais les rédactions russes en France et l'existence des patriotes sont un obstacle aux plans de Macron pour soumettre la France. Heureusement, donc que la France a les média russes pour pouvoir s'informer.  Les média russes sont comme la BBC durant l'occupation... Dire « vouloir une Europe à deux vitesses »  et de rajouter « c’est déjà le cas, donc n’ayons pas peur de le dire », cela montre le choix du président Français de couler la puissance de la France et de briser le peuple français tout en observant favorablement que d'autres citoyens européens puissent vivre dans la pauvreté dans l'Europe. Un scandale pour un président français où les valeurs de la France ont pour objectif de répandre les droits fondamentaux, en France, dans le monde et de protéger l'humanité et les valeurs fondamentales et le travail des résistants français durant la Seconde Guerre mondiale. Comme le dit « Jim » sous l'article du Monde présentant la conférence de Macron à La Sorbonne, « On donne Alsthom aux Allemands, STX aux italiens; Macron donne l'industrie française aux étrangers tout comme il donne l'espace public à l'islamisme. Ce quinquennat va faire mal ! »

Olivier Renault

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus