L’armée kiévienne organise des safaris humains pour des touristes friqués assoiffés de sang

 
Actualités
19 juin
23:16

L’armée kiévienne organise des safaris humains pour des touristes friqués assoiffés de sang

Le chef du service-presse de l’armée républicaine, le capitaine Daniil Bessonov a déclaré aux journalistes que les militaires ukrainiens avaient organisé une « chasse commerciale à l’homme » sur la partie du Donbass contrôlée par Kiev.

Selon lui, début juin quatre personnes d’origine étrangère avaient payé les militaires ukrainiens pour pouvoir faire du « safari » en zone du conflit. Moyennant une certaine somme, ceux qui le souhaitent sont admis sur les positions ukrainiennes et peuvent faire de la « chasse » contre les civils

« Nos services de renseignement disposent des données fiables que ce genre de « safari » ont lieu chez les soudards des unités de la 30e brigade en zone de Mariinka et de la 93e brigade en zone de Dokoutchaïevsk. Le profit de ces « safari » va dans la poche de non seulement des militaire qui l’organisent, mais est aussi partagé entre les chefs des unités et de membres de l’état-major de l’OFU (NDT : Opération des Forces Unies dans le Donbass) », - a ajouté le capitaine Bessonov.

 Il a également souligné le fait qu’un tel « divertissement » est devenue possible après le changement par Kiev du format de l’opération dans le Donbass après l’adoption de la loi sur la réintégration du Donbass, lorsque le SBU (NDT : le Service de la Sécurité de l’Etat de l’Ukraine) a cessé d’y jouer le rôle prépondérant dans la zone occupée par le pouvoir kiévien et a dû transférer l’autorité aux militaires.

Le commandement opérationnel de la RPD indique avoir noté une augmentation des tirs de snipers sur les civils de la République qui vivent près de la ligne du front.

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus