Le CIO a banni l'équipe de la Russie des JO d'hiver 2018 à Pyeongchang

 
Actualités
5 décembre
23:11

Le CIO a banni l'équipe de la Russie des JO d'hiver 2018 à Pyeongchang

Aucun membre de l'équipe de la Fédération de la Russie ayant participé aux JO 2014 à Sotchi ne peut pas faire partie de la liste des participants aux JO 2017 en Corée du Sud. C'est ce que vient d'annoncer le Comité international olympique (CIO) qui s'est réuni ce soir à Lausanne. Cette interdiction concerne également les entraîneurs et les médecins de ces sportifs qui ont été reconnu coupable dans l'affaire du dopage par la commission Osawald. D'autres interdictions pouront être formulées ultérieurement.

La Russie devra verser une amende de 15 million de dollars si elle voudrait réintégrer le CIO. Cette ré-intégration n'est possible qu'après la cérémonie de clôture des JO-2018. L'amende remboursera les frais engagés par le CIO et financera la futur Autorité indépendante de contrôle.

Certains sportifs russes seront autorisés à concourir, mais uniquement sous la bannière olympique et pourront se présenter comme “athlètes olympiques de Russie”. Le drapeau, l'hymne ainsi que d'autre signes d'appartenance à l'Etat russe sont formellement interdits.

Dans la foulée de ces annonces, le consortium de la télévision officielle russe VGTRK a fait savoir que les jeux de Pyeongchang ne seraient pas retransmis, rapporte l‘agence de presse Interfax.

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus