Le drapeau russe flotte à Ploermel pour soutenir la statue de Jean-Paul II

 
Actualités
27 novembre
01:26

Le drapeau russe flotte à Ploermel pour soutenir la statue de Jean-Paul II

Ce dimanche 26 novembre 2017 des centaines de patriotes se sont réunis dans la commune de Ploermel devant la statue de Jean Paul II. Ils sont venus avec les drapeaux bretons, le drapeau français, le drapeau polonais, le drapeau russe pour dénoncer la décision du conseil constitutionnel qui risque de faire jurisprudence sur tout le pays.

Le peuple outré. Le peuple réuni devant la statue a parlé de la situation de la France et de l'islam et de l'invasion migratoire. C'est un peuple très remonté qui était là. Macron a été hué quand son nom a été prononcé durant un discours. Divers partis politiques du FN au Parti de la France en passant par les identitaires et ADSAV étaient représentés.

La télévision polonaise était là. Un groupe de Polonais est venu à Ploermel pour soutenir les patriotes français et bretons. Accompagné de la télévision polonaise, ils ont donné leur position sur la situation en France avec l'islam et la collaboration de l'élite actuelle au pouvoir avec l'islam. Les Polonais ont dénoncé la décision de Bruxelles de condamner la grande manifestation patriotique qui a eu lieu il y a quelques jours à Varsovie pour dénoncer l'islam et la politique d'invasion migratoire en Europe.

Le drapeau russe. Un membre de l'Action française tenait le drapeau russe en signe de soutient à la Russie et à l'artiste qui a réalisé la statue de Jean-Paul II car ce dernier est citoyen russe.  La Russie, la Pologne, les patriotes allemands et français sont unis contre l'invasion migratoire en France et en Europe qui menace la civilisation européenne. Dans la manifestion on pouvait rencontrer donc des Polonais, des citoyens allemands, des identitaires bretons et des patriotes français. Le mouvement « La Meute en France » était aussi représenté avec le SIEL. La résistance européenne contre l'invasion migratoire se met en place. Une colère violente et profonde, toujours encore silencieuse, mais qui est prêtre à renverser ces politiques collabos, pouvait se faire ressentir dans la foule. Une grande admiration pour le président russe pouvait se faire entendre durant les discussions entre les patriotes comme le ras-le-bol envers Marine Lepen qui doit laisser sa place à un vainqueur cette fois !

Olivier Renault

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus