Le Tribunal ukrainien populaire : Donetsk entame un procès par contumace contre Porochenko

 
Actualités
28 mars
02:30

Le Tribunal ukrainien populaire : Donetsk entame un procès par contumace contre Porochenko

Le 26 mars 2018, le Tribunal ukrainien populaire qui ouvre un procès par contumace contre les dirigeants de la junte kiévienne pour des crimes de guerre commis à l’encontre des citoyens ukrainiens, a entendu le premier groupe de victimes. C'est ce qu'a déclaré aux médias la juge Elena Chichkina qui préside le Tribunal ukrainien populaire lors d'une conférence presse.

Au cours de sa première session, les victimes ont présenté au Tribunal ukrainien populaire les différentes preuves, notamment des photos et des vidéos, qui confirment la responsabilité des forces armées ukrainiennes dans des crimes de guerre qui avaient été commis à leur encontre. Maître Chichkina est convaincue qu'après la mise en œuvre des Accords de Minsk qui se fera tôt ou tard, la décision du Tribunal ukrainien populaire constituera la base du jugement contre Porochenko et ses sbires. Les accusations ont été lancées contre 8 leaders de la junte kiévienne, dont le président ukrainienne Piotr Porochenko lui-même, le ministre de l'Intérieur Arsène Avakov, le secrétaire du conseil de la sécurité et de la défense nationale Alexandre Tourtchinov, le Premier ministre Vladimir Hroïsman, le chef de l'Etat-major de l'armée Victor Moujenko, le ministre de la Défense Stépan Poltorak, le président de la Rada Suprême (le Parlement ukrainien) André Parouby, l'ex-premier ministre Arsène Iatseniouk.

Auparavant, le 21 mars lors de la rencontre avec les étudiants, le président de la République Populaire de Donetsk Alrxandre Zakhartchenko avait répondu à la question comment il voyait les relations entre la République et l'Ukraine : "Il est impossible de vivre dans un pays qui s'est permis d’inonder avec le sang une énorme partie de son territoire. Des dizaines de milliers de personnes tuées, des centaines d'enfants péris, les hôpitaux, les écoles et les garderies détruites"..

En parallèle à l'ouverture de ce procès par contumace contre les chefs de la junte de Kiev, les magistrats qui composent le Tribunal ukrainien populaire avec la comission d'enquête des crimes de guerre de l'Ukraine à déposé auprès de la CPI 585 dossiers qui concernent les bombardements des civils du Donbass qui avaient été relevés depuis le début de la guerre au printemps de 2014. A ce jour, la comission a reçu la réponse que 332 dossiers avaient été acceptés et sont actuellement examinés. Pour Maïtre Chichkina cela est un signe encourageant et une première victoire, car elle précise qu'en 2015 les dossiers était systématiquement réfutés.

Traduit du russe par Svetlana Kissileva

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus