Les collabos de la mondialisation occupent la cathédrale de Saint-Denis

 
Actualités
23 mars
02:52

Les collabos de la mondialisation occupent la cathédrale de Saint-Denis

Le 18 mars 2017, à l'initiative du député de La France Insoumise (LFI), Éric Coquerel, avec des militants pro-migrants, la Basilique Saint-Denis a été envahie par 150 personnes. Le lieu est symbolique. C'est un dernier bastion de la France séculaire dans la zone occupée de Saint-Denis et c'est le cœur de l'Histoire de France avec les sépultures des rois de France. Cette action montre la débauche de La France Insoumise et de son rôle collaborateur au nouvel ordre mondial qui veut détruire la civilisation française en poussant des individus étrangers à occuper le lieu de culte et historique du patrimoine français. On remarque au passage le même rôle des Linken en Allemagne... L'acte rappelle un peu les actions des Femen ou des Pussy Riots qui sont, elles aussi, rentrées dans des églises pour insulter, provoquer, au lieu d'aller occuper un site officiel du gouvernement français ou mieux une mosquée ou une synagogue !

La future loi gouvernementale Asile et Immigration. Le député de la France Insoumise était là pour dénoncer la future loi gouvernementale Asile et Immigration. Le président de la Coordination Sans-Papiers du 93, Pierre Garelli, l'un des organisateurs de la manifestation du 18 mars explique ses raisons, «Pourquoi Saint-Denis? Parce que dans la ville, il y a un grand nombre de sans-papiers. Notre association est une association extrêmement importante et donc, il s'agit de marquer dans la ville. Deuxièmement, dans cette ville, il y a des éléments de solidarité qui viennent de plusieurs endroits, en particulier chez les catholiques, et pas que, d'autres endroits» et Garelli continue, « «Tout simplement parce qu'il existe une histoire dans ce pays où l'Église a accueilli souvent, très souvent, les gens le plus en difficulté pour leur permettre de pouvoir souffler, de pouvoir s'exprimer. Cela fait partie de l'histoire de notre pays. Et donc cela n'est pas gênant que des sans-papiers et que des gens qui sont en très grande difficulté puissent rentrer dans une église pour être accueillis et pour pouvoir donner leur situation».    Le premier constat est de se dire pourquoi ces migrants, qui n'ont pas de documents, sont sur le sol français et pourquoi ils ne sont pas allés occuper une mosquée comme la grande Mosquée de Drancy  ou une synagogue comme la Grande Synagogue de Sarcelles  ? Le  député de La France Insoumise n'avait pas les couilles pour occuper une mosquée ou une synagogue ?

En soutenant les migrants, des individus qui viennent sans des passeports en France, le parti de la France Insoumise se soumet au pouvoir de cet ordre mondial.

Éric Coquerel écrit dans un tweet, «J’assume d’avoir soutenu cette occupation sans irrespect ni violence de sans-papiers qui ont rappelé symboliquement qu’une église était du côté du droit d’asile et des plus démunis. Et votre idée de profanation de la « nécropole de nos rois». Éric Coquerel peut aussi prendre chez lui ces migrants et aussi les nourrir avec son argent de député. Il aurait aussi pu faire venir les migrants à l'Assemblée nationale et les inviter au restaurant du Parlement au lieu d'aller occuper un lieu de culte qui est aussi un lieu touristique.  

Olivier Renaut

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus