Les crimes de Pétain ont commencé bien avant 1940

 
Actualités
8 novembre
15:41

Les crimes de Pétain ont commencé bien avant 1940

Pétain, un "grand soldat"? Pour rappel :

  • Pétain fut l’un des principaux commandants français à Verdun et à ce titre est l’un des grands responsables de cette boucherie. Le mythe du chef « soucieux de la vie des ses hommes » ne peut pas tenir face à l’horreur de Verdun.
  • Pétain a également eu en charge la répression des mutineries de 1917. Pour cela, il met en place des mesures d’exception qui suppriment les instructions préalables et les possibilités de recours pour conseils de guerre. Cinq cents condamnations à mort sont prononcées auxquelles il faut ajouter les peines de prison, de travaux forcé, les renvois en première ligne… Contrairement à une légende tenace, Pétain n’a en aucun cas modéré la répression. Les grâces des soldats condamnés à mort furent le seul fait du pouvoir politique.
  • En 1925, Pétain devient commandant en chef des forces françaises dans l’effroyable guerre du Rif. Dans cette sale guerre coloniale, les troupes aux ordres de Pétain commettent des crimes de guerre : les villages rifains sont rasés par l'aviation et l'artillerie, l'armée française ne fait pas de prisonniers.
  • « Les faits sont têtus ». Le mythe entretenu par les milieux réactionnaires qui entend distinguer le « grand soldat » de celui qui au crépuscule de sa vie se serait fourvoyé dans « des choix funestes » en 1940 ne tient pas. Oser rendre hommage à Pétain n’est pas seulement une ignominie vis-à-vis des victimes du régime de Vichy : c’est aussi une infamie vis-à-vis de toutes ses victimes d’avant 1940.

Source

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus