(PHOTOS) Le village d'Yasnoïé, la vie sur le front

 
Actualités
14 novembre
00:36

(PHOTOS) Le village d'Yasnoïé, la vie sur le front

La ligne de front, tracée par les accords de Minsk, traverse le village d'Yasnoïé, situé près de la ville de Dokatchaïevsk, le coupant en deux. Ici, restent à vivre ceux qui n'ont nulle part où aller. Dont quelques personnes grabataires. Nous nous sommes rendus au village d' Yasnoïé avec André Lysenko, le bénévole qui depuis maintenant 4 ans passe son temps libre et ses week-ends à apporter l'aide humanitaire dans des endroits tout près du front où personne n'ose venir. Pour ceux qui veulent aider les gens directement et ont cette possibilité, le compte Paypal d'André : [email protected].

Nous n'avons pas pu accompagner les habitants jusqu'à leurs logements pour ne pas les exposer à un danger supplémentaire : les positions ukrainiennes se trouvent sur une colline et on voit tout le village dans la lunette optique jusqu'au moindre recoin. Toute la personne étrangère au village serait vite repérée et les soudards ukrainiens n'hésiteraient pas à ouvrir le feu.

Le village tout gris, semble paisible. Néanmoins, ces habitants se déplacent furtivement, car ils savent qu'il se trouvent constamment en ligne de mire. Ici, il n'y a aucun commerce. Le matin, on y amène le pain et les produits de première nécessité. Vous n'avez pas intérêt à venir en retard : vous ne pourrez faire vos courses que le lendemain. Il y a de l'eau et de l'électricité, à condition que les tirs ne provoquent pas de pannes.

Plusieurs maisons et appartements sont touchés pas des éclats d'obus, les fenêtres n'ont plus de vitres, remplacées pas le plastique ou le bois de contreplacage : de toute manière, chaque nouveau bombardement les fait souffler. Quand ils commencent, les routes sont barrées pour éviter des victimes supplémentaires. C'est comme ça qu'on vit ici.

Зрщещы ву Ымуедйтй Лшыышдум

Dernières publications

Articles les plus lus