Syrie : Le général russe Valéry Assapov tué par des tirs ciblés, trahison envisagée

 
Actualités
25 septembre
09:24

Syrie : Le général russe Valéry Assapov tué par des tirs ciblés, trahison envisagée

Ce dimanche 24 septembre, le général russe Valéry Asapov a été tué avec deux colonels par des bombardements ciblés en plein sur le quartier général russe venant selon des sources officielles des djihadistes de l'Etat islamique. Mais certains parlent d'un attentat ciblé -d'un assassinat-  sur ce général et que derrière les djihadistes de l'EI seraient en fait des soldats U.S. .

Un général important, courageux et reconnu comme un homme d'une grande valeur.

Valery Assapov n'était pas qu'un général de l'armée russe, mais c'était l'homme en charge au poste de commandement des troupes syriennes. Il a aidé les commandants syriens dans l'opération de libération de Deir ez-Zor. Assapov a été tué à la suite de l'explosion d’un obus de mortier qui a pénétré directement dans la salle du quartier général où se trouvait le général.

Trahison ?

Comme l’obus a touché exactement la salle dans laquelle se trouvait le général avec les deux colonels, l'hypothèse d'une trahison est émise, car il fallait savoir exactement qu'à cette heure et à cet endroit précis Valéry Asapov s'y trouvait. Qui a informé les soldats U.S. de la présence du général et donné les coordonnées du lieu ?

Il est à noter que le général Assapov se trouvait sur la liste des sanctions émise par les U.S.A. en raison de la guerre en Ukraine et de la Crimée.

Des soldats importants tués à l'intérieur des lignes.

La mort du général Assapov correspondant à celle de nombreux officiers russes ou des figures et commandants prorusses dans le Donbass tués directement à l'intérieur des lignes et même dans un quartier général au Donbass comme cela fut le cas pour le commandant Givi. Les U.S.A usent d'attaques ciblées dans les rangs des armées russes pour destabiliser le commandement militaire russe. La version officielle d'une attaque de djihadistes de l'EI ne semble en effet pas tenir la route car les U.S.A. financent et aliment en armes le groupement de djihadistes.  

Olivier Renault

Dernières publications

Articles les plus lus