Un drôle de terrorisme

 
Actualités
20 août
01:02

Un drôle de terrorisme

L'attentat terroriste à Barcelone amène à penser que derrière toutes ces attaques que nous observons depuis quelques années en Europe, se cache une piste « blanche ».

Jugez par vous-mêmes, en faisant l'abstraction de tout ce que racontent les médias...

Paris, Noce, Berlin, Londres, Barcelone... Ce sont tous des villes emblématiques. Les centres de la vie européenne. Il y a toujours beaucoup de monde. Il y a de nombreux lieux qui attirent une forte affluence de peuple. Le système de lutte antiterroriste y est relativement faible.

Malgré tous ces facteurs, la portée des attaques terroristes en question est assez limité. Le nombre de victimes est relativement faible, mais l'impact médiatique est très grand.

Si on étudie ce phénomène, on arrive à la conclusion que les organisateurs de ces attentats ne cherchaient à tuer le maximum des « infidèles ». Bien au contraire, ils ont choisi les procédés qui ni techniquement, ni physiquement ne pouvaient pas provoquer leur mort en masse. Souvenez-vous comment les choses se sont passées à Londres ? Le véhicule fonce sur des passants sur un pont. Ensuite, le terroriste, muni d'un couteau fonce pour entrer au parlement. Ses chances de réussir égalent zéro. Le nombre de victimes est minimal. Est-ce que quelqu'un qui veut vraiment lutter pour le khalifat en Europe agirait de la sorte ? Non. Même le dernier des idiots aurait trouvé le moyen d'envoyer des Européens désœuvré et des touriste dans l'autre monde par un moyen plus massif. Croyez-moi sur parole, ce ne sont pas les procédés qui manquent. Même les ingrédients sont en vente libre. Mais peu importe, ce n'est pas le sujet...

En recoupant l'un avec l'autre, j'en viens à la conclusion que les organisateurs de tous ces attentats terroristes sont, premièrement, les mêmes personnes. Et que deuxièmement, ils ne veulent pas tuer en masse. Faire plusieurs dizaines de victimes – oui, mais pas des centaines, ni de milliers. Ce qui veut dire que nous ne sommes pas face à la guerre des uns contre les autres. Et que ceux qui sont aux manettes se trouvent à l'intérieur. Donc, les organisateurs de tout cela sont des Européens bien blancs qui poursuivent uniquement leurs propres buts.

Les motivations et les objectifs peuvent varier. A commencer par augmenter le budget de la police ou de l'armée jusqu'à influencer la politique de multiculturalisme jusqu'à la stopper complètement avant qu'elle mène l'Europe à une fin fatale. Dans tous les cas, on a de plus en plus du mal à croire à la piste islamique dans l'organisation de ces attaques terroristes.

Maxim Bushmin

Source

Рубрика: 

Dernières publications

Articles les plus lus