Scandale : l'ONG « Jugend rettet » prend l'argent d'une fondation de l'enfance berlinoise

 
Actualités
11 août
10:41

Scandale : l'ONG « Jugend rettet » prend l'argent d'une fondation de l'enfance berlinoise

Les ONG sont les petites mains du mondialisme et de la destruction des identités culturelles des Etats et aussi des peuples. La preuve : l'ONG « Jugend Rettet ». Un policier italien, infiltré sur un autre native d'une autre ONG a pu photographier les échanges entre l'équipage de l'ONG allemande (si l'Allemagne est toujours et encore entre les mains du peuple allemand...) et les passeurs d'êtres humains. La magouille de l'ONG a été prise sur le fait la main dans le filet !

Large exploitation des êtres humains.

Depuis le début de l'année 2015 les gens, les lecteurs, les électeurs, se demandent ce qu'il se passe en Europe avec l'arrivée en masse de migrants alors qu'eux-mêmes doivent faire une demande de visa pour voyager dans un pays qui se trouve en dehors de l'Union européenne. L'arrivée des migrants en Europe est illégal selon la loi mais ils débarquent de partout. Tout est simplement organisé dans ses moindres détails par les pouvoirs en place avec l'accord de l'ONU.

Une fondation pour enfants a acheté le bateau de l'ONG « Jugend rettet ».

Cette fondation pour enfants touchent des fonds publics du Land de Berlin et appartient au vaste réseau de contrôle des populations voulu par l'ONU : la fondation « Kreuzberger Stiftung ». Une petite recherche sur la fondation pour enfants de Kreuzberg, du quartier turc de Berlin, nous permet de trouver la preuve de l'achat du bateau de l'ONG « Jugend rettet ». Les bras nous en tombent ! La fondation berlinoise ne s'occupe que des enfants en difficulté mais nous la trouvons en pleine action via son soutien à « Jugend rettet » devant les côtes lybiennes ! à transporter des migrants en masse depuis 2016 en Europe via Lampedusa et Malte. Pour le bateau de « Jugend rettet », il faut 45 000 euros en gazole par mois pour le faire avancer ! Dans un entretien donné au journal local de Potsdam, le PNN, un des « fondateurs » de « Jugend rettet » dit qui a acheté, « Le Iuventa », le bateau hollandais pour l'ONG : le patron de la « Berliner Stiftung ».

Berlin compte un record d'enfants pauvres.

L'affaire de l'ONG « Jugend rettet » est scandaleuse sur plusieurs points. Les média nous présentent les jeunes de l'ONG comme des sauveurs de vies humaines alors que dans Berlin même des centaines d'enfants vivent dans la souffrance et la pauvreté. Berlin compte plus de 400 enfants exploités sexuellement. En Allemagne, le nombre des enfants retirés aux parents est passé de 38 000 en 2011 à 129 000 en 2015 et cette tendance continue d'augmenter mais l'ONG « Jugend rettet ».... au lieu d'aider les enfants sur le sol allemand a décidé de participer au trafic des êtres humains en aidant les passeurs lybiens !

Berlin connaît un taux élevé de SDF et de pauvres.

Le porte-parole de Caritas de Berlin, Thomas Gleißner, a déclaré dans une conférence de presse en date du 20 avril 2016 « le nombre des SDF dans Berlin a augmenté de manière extrême ! ». « Berlin compte plus de 10 000 SDF et ce nombre continue d'augmenter. Des camps de pauvres sont même signalés auprès de la Chancellerie dans le quartier du gouvernement ! ... mais les jeunes de l'ONG « Jugend rettet » financés par une fondation berlinoise pour l'enfance en difficulté s'occupe des illégaux devant la Lybie au lieu de s'occuper des pauvres dans Berlin !

Olivier Renault

Dernières publications

Articles les plus lus