Le spectacle «Le projet Poutine» à Paris. Voir ou ne pas voir, telle est la question.

 
Новости
19 ноября
00:49

Le spectacle «Le projet Poutine» à Paris. Voir ou ne pas voir, telle est la question.

Lorsque je suis tombée sur l'annonce de cette pièce qui est à l'affiche au théâtre La Bruyère à Pris jusqu'au 31 décembre prochain, je me suis posé la question si cela en valait la peine de lui consacrer un article. Non, je ne l'ai pas vue. Il est même très peu probable que j'aille la voir un jour. Le résumé publié par la Rfi (uniquement en russe, étrange, non?) me suffit largement pour comprendre que je ne vais pas y perdre ni mon temps , ni mon argent. Bien que la représentation dure à peine plus d'une heure et les places soient disponibles sur internet pour toutes les dates moyennant une modique somme de 17 euros. C'est dire s'il s'agit d'un succès planétaire.

Le projet Poutine

Ainsi, je me contenterai de vous citer les passages de l'article qui m'ont permis de faire mon opinion. On aurait pu penser que la russophobie et la poutinophobie ont atteint leur paroxysme en Occident. Mais la quête de la perfection n'a pas de fin, ainsi les hommes politiques, les médias et maintenant le théâtre n'ont pas cessé de nous surprendre en se surpassant. Jugez par vous-mêmes.

««Le projet Poutine» est un spectacle-dialogue entre Vladimir Poutine et le personnage fictif d'une procureure sibérienne prénommée Svetlana. La procureure soutient clairement les idées d'opposition et, pendant une heure que dure le spectacle, déballe au président russe sur un ton remonté ses reproches au sujet de la guerre de la Tchétchénie, les prises d'otages du théâtre Doubrovka et de Beslan, les protestations de la place Bolotnaya et l'assassinat de Nemtsov. Le long de ce dialogue passionné et plein de détails, le spectateur découvre progressivement que Vladimir et Svetlana ont eu par le passé une aventure sentimentale. Ce qui permet à la procureure sibérienne insolente à la belle voix roque de jeter à la figure de Poutine tout ce qu'elle pense à ka fois au sujet de ce qui se passe dans le pays que sur lui-même. En retour, il menace ouvertement d'empoisonner les vieux parents de Svetlana.»

Il est difficile de retenir son rire en lisant ce genre de choses. Il semblerait que la pièce a réuni tous les clichés, sans exception, sur la réalité de la vie en Russie que sur la personnalité de son président. Mais il est encore plus drôle, si ce n'est triste, d'apprendre à propos de l'auteur de la pièce qui est aussi l'acteur qui incarne son personnage principal, Hugues Leforestier, ceci :

«Leforestier avoue qu'avant d'avoir eu l'idée de cette pièce, il ignorait tout de la Russie et n'y a jamais mis les pieds. » Ce pourquoi, «il a lu pratiquement tous les livres parus en langue française sur la Russie et son président, ainsi que quelques ouvrages en anglais et en allemand. » Très fiable comme source, compte tenu du fait que Poutine est présenté en Occident de façon très objectif comme étant le diable en personne. L'auteur n'a visiblement jugé utile d'aller consulter des sources alternatives, comme les médias indépendants, par exemple. Bien qu'il prétende que cela ne l'intéressait pas de « transformer ce spectacle en un procès accusatoire ». Évidemment, un chef d'Etat qui menace même pas d'envoyer en prison, mais carrément d'empoisonner les parents de son ancienne maîtresse ceci le caractérise d'une manière neutre et ne l'accuse point.

Quant à Hugues Leforestier, il pense sans trop de modestie que « Poutine a une dimension shakespearienne » et doit viser par sa pièce, ni plus, ni moins que la gloire du grand dramaturge anglais.

Mais tous, hélas, ne partagent pas son avis. Ainsi, Telerama, qui est la référence pour tous les passionnés du théâtre en France, donne un avis fracassant à la pièce :

« Pour qu'on puisse vraiment s'y intéresser, il manque à ces personnages une faille, une épaisseur. Bien sûr, on devine qu'entre la procureure et Poutine il y eut autrefois une petite histoire sentimentale, mais ça ne suffit pas à faire vraiment du théâtre.». Rideau !

Svetlana Kissileva

Последние публикации

Популярные статьи